lundi 4 mars 2013

Le boom des secrétaires virtuelles

De plus en plus de travailleurs indépendants allemands qui n'ont pas les moyens d'embaucher une secrétaire ont recours à des assistants virtuels avec qui ils ne communiquent que par téléphone ou par mail. La plupart sont des femmes. Recrutées dans les pays où les salaires sont bas, le plus souvent en Europe de l'Est, elles sont payées à l'heure voire à la minute. On peut s'offrir leurs services en quelques clics, via des sites internet spécialisés, explique l'hebdomadaire Die Zeit, qui cite l'exemple de la start-up mein-virtuellerassistent.com, lancée il y a deux ans...